Mon parcours & La Méthode
 
Bienvenue.html


Dans le cadre de l'association, 
    Mouvement 
            Couleur 
                et Forme, 
Nadia Galon, praticienne de la méthode Hauschka, certifiée Art-Thérapeute de l'école de madame Michèle Belliard-Staïkovski (art thérapeute à Chatou, elle-même élève et certifiée de madame Margarethe Hauschka), vous propose de découvrir cet art thérapeutique.
«Autodidacte, j’ai exercé principalement dans la relation d’aide - garde d’enfants en bas âge, éducatrice auprès d’adolescents en difficultés familiales et sociales, auprès de personnes sans abris et enfin, en soutien de prsonnes âgées.
Après avoir obtenu le diplôme d’Art-Thérapeute, j’ai ouvert des atelier en 2000 et ceux-ci s’adressent à toute personne qui a le désir d’améliorer sa vie avec la beauté des couleurs en développant ses dons et découvrant l’artiste qui vit en elle.
En parallèle j’anime des groupes sur le thème :                          « A l’écoute de son Enfant Intérieur». Ce travail sur Soi se déroule sur neuf mois (le temps d’une gestation), à raison d’une rencontre par mois.
Je pratique à Pau, Oloron Horaires_et_lieux.htmlHoraires_et_lieux.htmlshapeimage_4_link_0shapeimage_4_link_1
Atelier du Coquelicot
Contactmailto:atelier.du.coquelicot@gmail.com?subject=Contact%20Atelier
La_Metamorphose_de_la_Plante_1.html
SuivanteLa_Metamorphose_de_la_Plante_1.html
AccueilBienvenue.html
Margarethe_Hauschka.html
PrécédenteMargarethe_Hauschka.html


L'aquarelle sur papier mouillé méthode Margarethe Hauschka


Le processus  proposé  part  donc  des couleurs.


Vous commencez par en  couvrir intégralement la feuille, avec des nuances vivantes, sans souci de figuration. Cette plongée dans un bain coloré guidée par votre propre sensibilité procure souvent un plaisir joyeux.


Ensuite une image apparaît (... ou non) dans les volutes de couleurs que vous avez posées. Elle est comme un rêve, comme les personnages que l'on voit parfois dans les nuages. Il vous suffit alors de l’accueillir si vous le souhaitez.


De la sorte, il n'est pas nécessaire d'avoir des compétences en dessin pour pratiquer cette méthode de peinture.


Vous pouvez venir à l'atelier avec l'un des différents objectifs suivants

L’agrément,  La connaissance de Soi,  Le travail sur Soi.


La pratique d'agrément vise le plaisir d'explorer les couleurs que l'on souhaite et d'apprendre les aspects artistiques de la peinture. Le programme est établi librement au gré de vos envies.


Ce qui se passe sur la feuille ressemble à ce qui se passe en vous : vos couleurs, vos mouvements, vos souplesses ou structurations intérieures. Regarder la feuille permet ainsi la (re)connaissance de Soi. Des entretiens aident à formuler et porter à la conscience, les observations.

Si la feuille vous ressemble, la faire évoluer vous fait évoluer intérieurement. Ainsi cette peinture peut-elle être également pratiquée avec un objectif de travail sur soi.

Le parcours est alors jalonné d'entretiens où nous définissons ensemble les objectifs de travail et en commentons les avancées.


Dans les pratiques de connaissance ou de travail sur soi, la méthode s'appuie sur la vision de l'homme de Rudolf Steiner sans lecture d'ordre psychologique.

La feuille est une terre vaste et vide.


Lescouleurs yapportenttout :les matières, les lumières, les vibrations, le souffle, le haut et le bas, les formes, les ombres, les volumes, les nets, les flous, la profondeur...


Elles sont notre unique sujet d’attention, de soin.


L’image apparaît dans le jardin de couleurs que vous avez amoureusement préparé lorsqu’il devient fertile. Fruit de cette terre, elle porte et révèle ce que vous y avez investi de cœur, de nourriture, d’élan, de rêves.


L’image pousse toute seule, à la vitesse de l’apprivoisement entre elle et vous. Inutile de lui tirer sur la tige. Il suffit de bien regarder, accueillir sans vouloir et pourtant imprimer sa marque puisque nulle autre ne travaillerait cette peinture comme vous.

Vous avez l’aide de l’eau, du pinceau. Vous avez tout. Plus le cocon de nos regards autour si ça effraie «d’y aller».


Vie des couleurs


Il s’agit depousser le travail des couleurs jusqu’à sa pleine maturité où l’image s’invite d’elle-même. Finalisation dans des peintures déjà avancées, image saisie, des images vous poursuivez «l'atterrissage» de la peinture : affronter les deuils qu'il suppose en cultivant la perception des accomplissements qu'il entraîne, lorsque la couleur accepte la forme sans perdre la vie.


Qui dit peinture entend souvent dessin. C'est ignorer la place des couleurs. Qu'elles soient figuratives ou abstraites, les peintures sont faites par des surfaces colorées qui se frôlent, s'épousent, se recouvrent ou se tiennent à distance.

Ce texte, nous a aimablement été prêté par Christine Coutris
Lui envoyer un message                         mailto:ccoutris@free.fr?subject=Contact%20Atelier